Comment traiter les coliques du nourrisson ?

Presque tous les nourrissons sont victimes de coliques. Ils se mettent alors à hurler et se tordre dans tous les sens. Mais ne vous inquiétez pas, les coliques ne sont pas alarmants mais plutôt désarmants. Selon les scientifiques, ils sont dus à l’immaturité des intestins des nourrissons, provoquant ainsi des intolérances alimentaires. Les coliques sont aussi dues à l’air qu’ils avalent. Voici quelques astuces pour vous aider à y faire face.

Les bons gestes à adopter

Avec deux doigts, effectuez des mouvements circulaires sur le ventre de votre bébé pour le soulager. Utiliser de l’huile de soins bio pour cela. Quand vous savez qu’il a des coliques, ayez le réflexe de mettre quelque chose de chaud sur son ventre, comme une bouillote par exemple. Mettez-le dans une position verticale, ceci le soulage. Essayez également de le porter à plat ventre sur votre avant-bras. Restez comme ça le temps qu’il se calme, c’est très efficace. Pour calmer votre bébé, réduisez le bruit ainsi que la lumière dans sa chambre.

Donnez-lui un bain chaud. Le fait de lui donner quelque chose à sucer aussi peut être efficace comme une tétine par exemple. Si votre bébé est nourri au biberon, utilisez une tétine anti-aérophagie, ceci limite les risques de coliques chez le nourrisson. Pour les mères qui allaitent, faites très attention à votre alimentation. Ainsi, évitez tout ce qui est excitant, notamment le café, le thé, les laitages et le chocolat. Et surtout, arrêtez de fumer, ceci est néfaste pour la santé de votre bébé.

Par rapport à son alimentation, pour éviter les coliques du nourrisson, donnez-le à manger très souvent mais à petite quantité. L’homéopathie a des effets positifs sur les coliques du nourrisson. Vous pouvez ainsi utiliser le lycopodium 5 CH et le Colocynthis 9 CH 2 en granules. L’infusion des graines de fenouil est aussi efficace. Vous pouvez en donner au petit avant chaque repas.
Toutefois, si votre bébé commence à perdre du poids à cause de ses coliques, pensez à consulter un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *